Soins des colonies après essaimage

Souvent, l’apiculteur n’accorde pas suffisamment d’attention aux colonies qui ont essaimé. Il est cependant important de contrôler la ponte et d’assurer un approvisionnement abondant en nourriture.

 

Le SSA recommande de respecter les points suivants :

  • Après l’essaimage, enlever les hausses de la colonie mère. Si la récolte de miel n’est pas imminente, ajouter les cadres de miel à une autre colonie respectivement poser les hausses sur d’autres colonies
  • Contrôler la réserve de nourriture ; si nécessaire, nourrir la colonie mère (ajouter un/des cadres de nourriture, de miel ou du candi)

 

Après 3 semaines :

  • Contrôler s’il y a une reine (y a-t-il des œufs ?)
  • En absence de couvain ou en absence de couvain operculé, effectuer un traitement à l’acide oxalique. Nous recommandons le traitement par pulvérisation (aide-mémoire 1.3.1.). 
  • Assurer un bon approvisionnement en nourriture, nourrir si nécessaire afin que les colonies se développent bien. Dans la plupart des cas, ces colonies se trouvent au même emplacement que les colonies de production. Le risque de pillage est donc élevé. Rétrécir les trous de vol, nourrir uniquement le soir et de petites quantités pour que les abeilles puissent consommer la totalité de la nourriture durant la nuit.

 

Si, après 3 semaines, la colonie est orpheline, mais en bonne santé, les abeilles peuvent être brossées à une certaine distance du rucher. S’assurer que les abeilles puissent ingurgiter suffisamment de nourriture avant le brossage pour être acceptées dans les autres colonies. Les colonies faibles et en mauvaise santé doivent être éliminées. En cas de doute et pour exclure une épizootie, faire appel à l’inspecteur des ruchers.