Le moment est venu d’effectuer les contrôles printaniers

Lors de l’examen des colonies, au printemps, il est particulièrement important d’évaluer la santé du couvain et les réserves de nourriture. A cette période, la sélection de colonies fortes est également un point essentiel.

Le contrôle du couvain est l’une des mesures les plus importantes pour reconnaître des maladies à un stade précoce.

Si vos colonies ne disposent pas de suffisamment de réserves de nourriture, remplacez les cadres de nourriture vides par des cadres pleins (à disposer à côté du nid à couvain). S’il n’y a pas de cadres de nourriture de réserve à disposition, placez un pot renversé de votre propre miel ou de la pâte de nourrissement directement sur les têtes de cadres.

L’évaluation et la sélection des colonies vous permettent d’identifier les colonies faibles. Etant donné que ces dernières constituent un foyer d’agents pathogènes, elles doivent être soufrées le plus rapidement possible. En cas de suspicion de loque européenne ou américaine, il faut impérativement s’adjoindre au préalable les services de l’inspecteur des ruchers. Des colonies petites mais dynamiques (colonie ayant de l’avenir) doivent être réunies. Le tableau ci-dessous vous aidera dans votre évaluation :

Vous trouverez davantage d’informations dans les aide-mémoire suivants du SSA   : 4. Aperçu de la bonne pratique apicole, 4.2. Nourrissement et 4.7. Evaluation et sélection de colonies.